Vélo électrique Weebot District la qualité avant tout

Si vous êtes à la recherche d’un vélo électrique de bonne marque, misant surtout sur la qualité qu’autre chose, alors le modèle Weebot District est fait pour vous. Ce VAE fait partie des modèles les plus originaux du marché actuel, alliant esthétique et modernité.

Le Weebot District

Pour son modèle District, le constructeur français opte pour un design soft mais moderne. Le vélo se dote ainsi d’un cadre noir et blanc très épais et une selle quasiment placée à la verticale. Voilà qui fait l’originalité de ce modèle et qui confère également à ce vélo électrique une grande facilité d’enjambement.

Ce vélo électrique n’est toutefois pas ce qu’il y a de plus léger car il pèse 25 kg. Ses roues de 29 pouces de marque Kenda viennent également alourdir l’ensemble, rendant ce modèle presque inaccessible pour les moins de 1m75. Toutefois, le Weebot District est l’idéal pour rouler en ville, se balader sur des terrains légèrement accidentés ou se promener en campagne. Pour l’avoir essayé, je peux affirmer que ce vélo électrique est très polyvalent. De plus la conduite reste toujours agréable quel que soit le type de chemin parcouru. En campagne, j’ai constaté que la conduite reste souple et dynamique malgré les cailloux et les trous qui se font ressentir légèrement.

weebot-district-test

Les caractéristiques du Weebot District

Malgré son poids, le Weebot District offre une grande sécurité en conduite. Ses freins Tektro à disque à l’avant et à l’arrière ne sont pas ce qu’il y a de meilleurs au monde, mais ils assurent un freinage rapide sans être trop brusque. La nuit, la visibilité de l’engin est assurée par des lumières avant et arrière ainsi que de petits catadioptres de roues orange.

Au niveau du système d’assistance, ce vélo électrique propose un processus plutôt intéressant basé essentiellement sur votre force de pédalage. Toutefois, il vous faudra être assez patient au démarrage car l’assistance prend parfois du temps à se lancer. L’écran Nokee LCD display vous permet de visualiser les informations relatives au mode d’assistance choisi. Il semble quelque peu compliqué mais il vous est également utile pour contrôler le niveau de votre batterie, votre vitesse, le kilométrage, etc.

Côté confort, le Weebot District me semble plutôt bien moins adapté pour une utilisation quotidienne car sa selle n’est pas ce qu’il y a de plus confortable. Pour un petit tour en ville, l’assise peut être agréable mais sans plus. Le vélo reste lourd dans l’ensemble, mais une fois lancé, il se laisse conduire et manœuvrer facilement.

Petit bémol toutefois pour l’absence de garde-boue et de porte-bagage. Mais il faut reconnaître que les VTT et VTC ont moins besoin de ce genre d’accessoires que les vélos urbains. Vous l’aurez compris, le Weebot District est plus intéressant pour vos balades en forêt ou en campagne.

Grâce à son moteur Brushless 250W muni d’un capteur de pédalage intégré, vous pouvez rouler à une vitesse maximale de 32km/h. Une batterie Lithium ion 36V 11,6Ah vous assure une autonomie allant de 50 à 70 km selon les conditions.