Menu +

Vikings : décorticage d’une série devenue culte

En matière de séries surfant sur les événements historiques, le créateur de Tudors n’est plus à présenter. Après nous en avoir fait voir de toutes les couleurs avec une série qui ne manque pas de piquant. Parce que l’air de rien, Tudors s’inscrit tout de même dans la liste des séries qui ont marqué ces dernières années. Se basant un peu sur le même principe historique, Vikings opte pour un ton légèrement plus bourrin. Une recette qui continue de fonctionner, malgré quelques petits manquements.

Une série pour les amateurs de mythes nordiques

vikings-brothers-mazinginfoL’histoire de Vikings s’inspire fortement des mythes nordiques. Son public semble tout trouver, même si la série n’offre à priori rien de particulier. Le ton est donné dès les premiers épisodes : un condensé entre mythe et histoire, rehaussé de quelques scènes sanglantes juste ce qu’il faut. Loin de n’intégrer que des faits imaginaires, la série se base en grande partie sur des faits historiques. Exit les péripéties où les héros font face à des légendes invérifiables.

Dans Vikings, une bonne partie de l’histoire du peuple du même nom est retranscrite à travers Ragnar Lodbroc. Personnage emblématique de la série à la badass attitude assumée, Ragnar s’attribue les hauts faits de plusieurs rois nordiques. Un roi fictif qui a le mérite de rappeler à lui seul les moments-clés de l’histoire du Grand Nord. Du débarquement des Nordiques en Amérique à la prise historique de la Ville lumière, Vikings révèle les qualités de négociant et de stratège de tout un peuple qui n’est connu que pour son penchant sanguinaire.

Une réalisation au top

En plus d’être une série dont l’arc narratif en met plein la vue, Vikings a aussi ce qu’il faut pour attirer les amateurs de belles réalisations. Il faut en convenir : le tout est très bien réalisé et n’a strictement rien à envie à des émissions disposant d’un meilleur budget. Pas étonnant que la série en est maintenant à sa quatrième saison ! L’élément le plus marquant reste le réalisme des mises en scène.

Rien n’est laissé au hasard, ce qui vaut à la série d’être souvent comparée à un documentaire digne des grandes chaines historiques. Ce réalisme se retrouve surtout au niveau des combats qui se reposent autant sur le travail impeccable des acteurs que sur celui de l’équipe technique. Vikings résonne comme une petite œuvre d’art avec une formule plus simple qu’il n’y parait.

Des intrigues à revoir

vikings_series_2015-mazinginfoQu’on se le dise :  Vikings n’a pas à rougir de s’attaquer à des références historiques du Grand Nord. Cela n’empêche cependant pas que la série offre des intrigues qui ne sont pas toujours exploitées à leur juste valeur. L’introduction de nouveaux et de personnages nouvelles intrigues se fait tellement fréquente qu’il devient difficile de s’y retrouver. Si cela part d’une bonne initiative, le manque de profondeur de certains personnages comme celui de certaines situations devient frustrant. Cela donne au final un mélange qui n’apporte rien à la série, alors que les possibilités de mieux les exploiter se ramassent à la pelle.